C’est quoi?

  carte-chemin-zoom

blanc-15x15

Les chemins vers St Jacques de Compostelle attirent chaque année plus de 250 000 pèlerins sur les routes.

S’ils sont plus nombreux d’années en années, s’ils reviennent enthousiastes, des étincelles pleins les yeux, de l’émotion dans la voix, la plupart du temps transformés et s’ils repartent encore et encore, c’est bien qu’il s’y passe quelque chose…

Mais quoi ?

blanc-15x15

pelerins-texte

Vous avez sans doutes autour de vous des gens qui l’ont déjà parcouru, en une ou plusieurs fois, seul ou en groupe, des gens qui sont parti de chez eux, du Puy en Velay ou d’ailleurs. Demandez-leur, parlez-leur en. Qu’est-ce qui fait que cette expérience est unique ? Pourquoi sont-ils partis promeneur et revenus pèlerin ? Pourquoi serait-ce très réducteur d’associer uniquement ce pèlerinage à son caractère religieux ?

pourquoi2

Parce que le chemin de Compostelle est avant tout un chemin de vie. C’est un long moment que l’on prend pour soi, pour ralentir, pour quitter un temps cette vie frénétique qui nous entraine, parfois malgré nous, toujours plus vite, toujours plus loin…

Le chemin (camino en Espagnol) c’est prendre le temps de se poser les bonnes questions, se découvrir en profondeur, humblement avec nos forces et nos faiblesses, nos grandeurs et nos limites.

C’est un chemin qui ramène tout le monde à égalité sans distinction sociale, d’âge ou de culture. C’est vrai, nous avons tous mal aux pieds, nous avons tous un sac trop lourd sur le dos et un ronfleur dans le lit d’à côté. Nous luttons tous avec le chemin et avec nous même, mais nous avançons tous, pas à pas, à notre rythme, vers Compostelle et vers nous-même.

Parcourir le chemin c’est revenir au strict minimum : manger, dormir, avancer. Et se rendre compte que les sourires et la chaleur humaine nourrissent notre âme en profondeur, que la simplicité nous apporte la légèreté et qu’elle participe grandement au bonheur. Que justement le bonheur est partout autour de nous, évident, mais souvent survolé par faute de temps. Il est dans le bonjour du voisin, dans la bière de fin d’étape en terrasse après une longue journée de marche, dans un rayon de soleil qui transperce les nuages et éclaire notre voie, dans ces rencontres multiples et multicolores qui façonnent notre chemin. C’est observer finalement que nous n’avons pas besoins de grand-chose pour nous sentir bien, en accord avec nous-même.

Alors, vous l’aurez compris, nous avons été piqués par la même bestiole qui vit au cœur de ce coquillage symbolique. Un coquillage qui donne tant de couleur à nos vies et le courage de réaliser nos rêves.

logo-300x300

Pour en savoir plus sur notre projet.

Une réflexion sur “C’est quoi?

  1. Marie-Anne dit :

    Quel beau pojet, et quelle belle facon de le presenter. Je vous souhaite la meileure des chances. Mais so vous permettez, on ne trouve pas d’information sur le lieu ou se trouve Casita Mandela et on ne voit qu’une seule photo. Ca me donne l’impression que le projet n’est pas concret, que votre site pourrait avoir ete monte pour une multitudes de gites. En fait, ca seme meme le doute, ce qui est triste. Je connais 2 autres projets « collaboratifs » en devenir sur les chemins de Compostelle en Espagne ; ce serait domage de les confondre. Pour ma part j’apprecierais plus de precisions concernant cette maison. Merci, et bone chance!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>