Design Casita Mandala

La Permaculture est un processus de conception d’environnement humains durables. Vous trouverez plus de détails dans la partie définition.

le design à la casita

Quelques mois avant d’acheter le terrain, nous avions suivi un Cours de Design en Permaculture au Chili (plus d’info sur le PDC). Ce cours nous a donné les bases pour pouvoir appliquer le processus et concevoir un projet durable.

Le Design que je vous présente est une réflexion de plusieurs années qui a évolué au fil des observations et des retours d’expérience.
Un des principe de la Perma est : Observe et intéragit. L’observation qui a accompagné notre vie sur place depuis 2015 a nourrit notre réflexion et s’est intégré au design au fur et à mesure.

casita design

le processus Robredim

Pour faciliter le processus nous utilisons l’accronyme ROBREDIM

  • R : Rêve
  • O : Observation
  • B : Bordures
  • R : Ressources
  • E : Evaluation
  • D : Définition
  • I : Implémentation
  • M : Maintenance

rêve

Nous sommes parti du rêve que nous avions pour l’endroit, sans mettre de limite. L’idée a été d’imaginer le lieu et mentalement de nous y promener. A tour de rôle nous avons écrit toutes les impressions et les visions du projet en essayant de ne pas être critique. Il a fallu se détacher de nos peurs et de nos limitations. Comme un rêve, en pensant que tout est possible.

Nous avons écrit toutes les phrases sur une grande feuille A3 recto verso (En espagnol)

Rêves Casita Mandala 1petit

Rêves Casita Mandala 2petit

observation

climat

La casita Mandala est située en Asturies, à 200 m d’altitude, à environ 25 km de la côte. Le climat est océanique, avec des pluies abondantes tout au long de l’année avec des températures douces autant en hiver qu’en été.

Précipitation annuelle moyenne : 1100 à 1300mm

precipitationTempérature moyenne  maximale : 18 degrés

temp max

Température moyenne minimale : 8 degrés

temp min

Forme du paysage

Nous sommes situé dans une vallée.
Le paysage en Asturies est valloné, notre village ne fait pas exception. Nous avons une difference de 25m entre le haut et le bas du terraincreated by dji camera

Eau

eau cmpetit

infrastructures

INFRASTRUCTURES CMpetit

Secteurs

secteurspetit

zoning

zoningpetit

 

bordures

Définition : éléments physiques ou non physique qui peuvent avoir un impact significatif sur ma capacité à atteindre mes buts. Interfaces avec d’autres systèmes.

physique

Terrain
Au sud, route publique, peu fréquentée mais où passe le chemin de Compostelle.
A l’ouest, limite avec voisin
A l’est, limite par le ruisseau
Au nord, limite avec voisin

Sol
A roche mère est très proche de la surface et la couche de terre est très mince voire inéxistante par endroit. L’érosion est un facteur important. Le sol est principalement argileux.

Eau
Les pluies sont abondantes en Asturies, et l’eau du reseau est propre au village, cependant il pleut de moins en moins et pourrait à terme devenir une ressource plus rare.

Animaux
Les problèmes surviennent principalement des escargots et limaces qui abondent dans ce climat (une ferme d’escargot est même implanté dans le village). Présence de renards et de martes (attention au poulailler). Le vallon d’en face est aussi connu pour la présence de loups. J’ai également pu observer des traces de sangliers dans les champs environnants.

non physique

Légal
Ils est important de se renseigner sur la législation notamment sur la partie habitat/construction

Budget
Notre budget était très serré, c’est pourquoi nous avons tout construit et restauré nous même (avec l’aide d’amis et volontaires)

Connaissances
Beaucoup de sujets sont nouveaux et nous avions une expérience limitée en construction, mais à force de patience, et sans avoir peur de refaire nous avons appris et compris que pratiquement tout peut se faire par soi-même

Temps
Nous avons dédié environ 8 mois par an environ

Voisinage
Comme dans tous les villages, une bonne relation avec les voisins est primordiales. Mais je dois dire que nous avons été très bien accueilli et que les gens ont été heureux de voir débarquer une jeune famille.

 

Ressources

Définition : Tous les matériaux, matériels, personnes, connaissances, documentations qui peuvent être utile à la construction du Design.

Matériaux

  • L’argile ou terre argileuse : De couleur marron. Elle provient d’un glissement de terrain qui a eu lieu à l’automne de notre arrivée, à environ 500m de la maison. Elle s’est déposée au bord du chemin et nous n’avons eu qu’à nous servir. Le stock est suffisant pour tout le projet de rénovation.

  • Le sable : Couleur beige clair. Granulométrie 0/2 ou 0/5. Il provient d’une carrière à 4km du village.

  • La chaux aérienne : provient d’une fabrique locale à 25 km du village.

  • La chaux hydraulique, NHL 5 et NHL 3.5 provient d’une fabrique en Catalogne (800km), je dois moi-même aller la chercher à un point de vente à 30km de la maison. Nous limitons son utilisation au strict nécessaire.

  • La paille : La paille est achetée à un distributeur local. Les Asturies n’étant pas une région de culture de céréales elle provient de la région voisine (Leon) à environ 100km. Je recherche des producteurs plus locaux. D’autres stratégies sont possible pour remplacer la paille par d’autres fibres (ex : foin, fougère)

  • La pierre : Une partie provient des environs de la maison, le reste provient d’une carrière à une vingtaine de kilomètres.

  • Le bois : Majoritairement du châtaignier asturien. Provient d’une scierie à 20 km. Le châtaignier sans aubier est naturellement imputrescible.

Matière Organique
Compost disponible gratuitement à la déchetterie (quantité limitée)
Fumier de cheval, vache, lapin : Voisin
Sciure : scierie locale à 7 km
Déchets végétaux, feuilles mortes, etc : village

Matériels
Outillage personnel (bonne qualité indispensable)
Remorque du voisin
Véhicule utilitaire

Personnes
Max : ingénieur, formé en éco-construction
Alicia : formé en éco-construction, cuisinière passionnée d’alimentation
Amis pssionnés de Perma avec lesquels nous faisons des chantiers
Volontaires : Souvent très motivés, généralement peu expérimentés

Connaissances
Eco-construction, agriculture écologique, Permaculture, technologies appropriées, etc…

Documentation
Internet
Université Populaire de Permaculture
Bibliothèque personnelle

 

evaluation

Objectifs du projet

Nous sommes partis de la liste de nos rêves pour détérminer les besoins et objectifs du projet :

      1. Générer sur le site une sécurité économique résiliente

      1. Développer un projet de vie inspirant pour semer rapidement de nombreuses graines de changement

      1. Libérer du temps et créer un espace pour le développement personnel, l’apprentissage et la créativité

      1. Développer une alimentation consciente, saine et incroyablement délicieuse

      1. Tendre vers l’autonomie pour satisfaire nos besoins en énergie, eau et alimentation

      1. Créer un environnement sûr, amusant, éducatif et enrichissant pour la croissance de notre fille

      1. Vivre avec une éthique et des valeurs fortes et inspiratrices

      1. Construire des relations humaines altruistes, positives et intégrées à la communauté

      1. Concevoir un environnement régénératif, d’expérimentation en co-créant avec la nature

Fleur de la permaculture et objectifs SMART

Pour chaque objectif j’ai défini ses objectifs SMART (gestion de projet) et déterminé sa position sur la fleur de la Permaculture pour comprendre quels étaient les enjeux et sur quels pètales je devais travailler.

ex : objectif Développer un projet de vie inspirant pour semer rapidement de nombreuses graines de changement

Obj 2 projet inspirsnt

Objectif SMART :
Spécifique : Développer rapidement un projet de vie inspirant
Mesurable : Terminer la mise en place des zone 0 et 1
Atteignable (Moyens mis en place) :
Construire 8 mois / an
Faire un bon design et planning
Allouer les fonds nécessaires
Trouver de l’aide (Volontaires, professionel)
Réaliste (Action) :
Créer un espace pour recevoir volontaire
Faire documentation de présentation du projet pour le coin Pèlerin et organiser des visites
Commencer les cours de Perma et bioconstruction
Temporel : A fin 2020 nous aurons terminé la mise en place des éléments de la zone 0 et 1

Resumé Objectifs du projet Casita Mandala :

bilan objectif

Nous pouvons donc voir que le projet touche à tous les aspects de la Permaculture avec une forte activité dans les domaines de la santé, de l’enseignement et de l’économie. Une bonne conception et une bonne organisation (facilitée par les objectifs SMART) nous permette de répondre à nos besoins tout en ayant un impact positif sur notre environnement naturel et humain.

Les SMART me donnent ainsi les moyens à mettre en place, les actions à réaliser et un objectif temporel. C’est comme un plan à suivre pour construire mon projet.

Fonctions principales et éléments

Maintenant que les objectifs ont été définis, je rebondis sur la carte des rêves et construis une carte mentale qui regroupe toutes les fonctions, techniques, actions, activités, éléments et intervenants qui entrent dans l’écosystème du projet.

Pour découvrir la carte : mind map

On voit bien qu’un projet est un écosystème complexe. Dans cette carte mentale, j’ai listé les éléments de façon exhaustive, tout n’est pas obligatoire. Certaines fonctions sont remplies par plusieurs éléments (principe de redondance, Mollison) et évidemment l’implémentation du système doit être phasée (en utilisant les objectifs temporels SMART).

Regroupement et Analyse fonctionelle des éléments

En connaissant le contexte de la Casita et les infrastructures existantes, je peux regrouper certains éléments

Par exemple le Tendejon, qui est une sorte de grange, regroupe le lieu d’expérimentation, l’accueil du public, l’espace de cours, lieu de préparations purins, Atelier de fabrication diesel, Atelier bois/metal, Bureau, lieu de création DIY, Lieu tri déchets, Banque de graines.

En 1 seul élément j’optimise donc toutes les fonctions associées (principe de redondance fonctionnelle, Mollison)

Je définis donc pour ce projet une liste de 34 éléments qui remplissent les fonctions nécessaires à l’atteinte de mes objectifs.

Design

Il me reste donc maintenant à organiser ces éléments en fonction de leurs connexions, de l’observation du site préalable (infrastructures, secteurs, eau, etc) et du zoning. C’est la phase de conception du Design

casita design

 

Implémentation

La phase d’implémentation a démarré dès l’achat du lieu, en août 2015. Nous avons commencé naturellement par la zone 0, c’est à dire la maison, puis les extensions de la zone 1 : terrasse, salle de bain,etc). La salle de bain a d’ailleurs fait l’objet d’un design à part (Des grandes structures aux détails, Holmgren).

Toute la partie construction de ce projet a été notre laboratoire pour expérimenter de nombreuses techniques d’eco-construction et fait l’objet d’un mémoire à ce sujet pour mon Diplôme en Permaculture Appliqué.

Vous trouverez dans les différentes pages concernant la résilience les éléments déjà installés :

 

Ethiques et Principes

La Permaculture est basé sur 3 éthiques et plusieurs principes qui permettent de construire des projet efficaces et durables.
Lors de la conception d’un projet il est important revenir à cette base.

Prendre soin de la terre

Nous mettons en place de nombreux éléments qui ont un impact positif sur notre environnement :

    • Les toilettes sèches nous permettent d’économiser 15 000L d’eau par an/par personne, de réduire les besoins de traitement des eaux noires, en plus de fermer les cycles des nutriments en amendant le jardin.

    • La phytoépuration permet de traiter naturellement les eaux grises et de pouvoir la réutiliser dans le système

    • Nous tendons vers l’autonomie pour produire localement nos besoins en énergie, en eau et en alimentation.

    • Nous favorisons les produits naturels, la bioconstruction, les engrais naturels et essayons de limiter notre empreinte carbone

    • Nous régénérons le site en favorisant la biodiversité (haie, ruches, hôtel insectes, etc…)

    • Nous essayons d’incarner au maximum les valeurs de la permaculture, de la décroissance, de la transition et du zéro déchet.

Prendre soin de l’humain

    • Nous accueillons avec plaisir les pèlerins qui souhaitent expérimenter pour un temps un mode de vie responsable tout en procurant une nourriture de qualité et un environnement sain, le tout à donation et accessible à toutes les bourses.
    • Une grande partie du projet est accès sur la santé : Alimentation, yoga, méditation, espace développement intérieur et créatif

    • Nous accompagnons et motivons ceux qui souhaitent se lancer dans leurs propres projets (volontaires, formations, pèlerins)

    • Nous développons des relations humaines positives et accès sur la communauté (voisinage, collectif Cambium, mouvement transition)

Créer l’abondance et partager équitablement

    • La Casita Mandala est un projet de partage de la Permaculture sur le Chemin de Compostelle. Nous cherchons à retransmettre cette inspiration qui nous a poussé à faire des choix forts à ceux qui prennent du temps pour se poser des bonnes questions tout en cheminant vers Santiago.

    • Le recoin Pèlerin est à donation, pour sensibiliser ce mode d’échange et permettre à tout le monde sans exception de se reposer

    • Nous prennons le temps nécessaire pour expliquer aux volontaires et visiteurs les différents systèmes installés, la démarche du projet

    • Les cours de Permaculture, construction,etc sont accessibles à tous (possibilité de bourse)

Principes de Mollison

  • Le problème est la solution

Ce projet est à échelle réduite : maison de 55m2 et terrain de 1000m2. Lors du Design, nous rêvions de faire rentrer un nombre important d’éléments mais nous avons souvent été limité par le manque de place (problème). En réalité cela devient une force pour le projet car cela nous oblige à être créatifs, le moindre recoin doit être occupé et productif. Nous revoyons souvent nos besoins à la baisse, le budget est donc moins important, nous limitons notre consommation et devenons ainsi un modèle reproductif par plus de monde (Projet de taille urbain et peri-urbain).

  • Le moindre changement pour le plus grand effet

En avril 2019, nous voulions commencer le coin des pèlerins. Il nous a fallu seulement 2 jours pour construire les espaces de cultures et transformer la serre en accueil. Le lendemain nous recevions nos premiers pèlerins, générant un revenu (Obtenir une production, Holmgren)

Nous avions attendu plusieurs années pour pouvoir débuter, en repoussant chaque fois la date d’ouverture, parceque nous pensions qu’il fallait que le projet soit plus avancé, parceque l’entrée n’était pas terminée, etc. En réalité il n’a fallu que très peu d’efforts pour transformer cet espace et le rendre productif.

  • Les seules limites sont celles de notre imagination

Le design en entier part de cet exercice qu’Alicia et moi avons réalisé la vision sans limite que nous pouvions avoir de ce lieu. Je crois que 90% de tout ce que nous rêvions sera à terme installé, c’est à dire qu’il en faut pas se limiter dès le départ mais au contraire tendre vers son rêve. Notre créativité dans le Design fait le reste.

  • Tout a un effet sur son environnement

J’aime voir ce principe comme un exemple de ce que nous faisons ici puisque nous ne sommes ni un lieu classique du chemin de Compostelle, ni un centre de Permaculture connu comme tel et qui attirerait des connaisseurs. Et donc ce projet jardine, puisqu’il a un impact direct sur les pèlerins. Qu’ils passent devant ou fassent une pause chez nous, ils sont en contact avec un système différent. Ils peuvent utiliser des toilettes sèches efficaces et sans odeurs, comprendre l’intéret de connecter les éléments sur la partie phyto et wicking beds, se rendre compte de l’esthétique que peuvent avoir les plantes potagères, etc… Si nous faisions payer les photos nous serions riches :o)

  • La diversité est la base de la résilience

Un des objectifs principaux de ce projet est la resilience économique. Dès le départ nous avions ce principe en tête et avons développé le système en fonction (Pèlerins, Design et formation Permaculture). C’est très étonnant comment l’implémentation du projet nous fait gagner en compétence et que rapidement s’ouvrent d’autres revenus potentiels sans l’avoir cherché (Construction de meubles, savons, biodiesel, pépinières, enduits, toiture, location, etc…). Je crois que c’est un bon exemple pour expliquer qu’un projet holistique est bien plus solide, la diversité créée la diversité et améliore la résilience du système.

Principes d’Holmgren

  • Répondre au changement de manière créative.

Notre projet initial était d’ouvrir une petite auberge sur le chemin de Compostelle. La naissance de notre fille Maia est ce qu’on appelle un changement (dans le bon sens du terme), et nous avons rapidement compris qu’il serait difficile de continuer le projet initial. L’observation étant la clef (observer et interagir, Holmgren), nous avons compris que les pèlerins passaient principalement le matin, entre 7h et 10h, et que certains d’entre eux se reposaient sur les pierres en face de chez nous, de l’autre côté de la route. Nous avons donc changé la solution initiale et ouvert un petit coin où les pèlerins peuvent prendre un café. Nous respectons ainsi notre objectif de partage de la Permacuture sur le chemin de Compostelle tout en préservant notre espace familiale.

  • Intégrer au lieu de séparer

Lors de la conception, l’analyse fonctionnelle des éléments met en évidence les entrants et sortants, des cycles peuvent ainsi être construits. La maison qui récupère l’eau de pluie, le système de potabilisation qui permet d’utiliser l’eau en cuisine, la phytoépuration qui la filtre après usage, et l’envoie dans un système d’irrigation par capillarité (wicking beds), les légumes qui retournent en cuisine, etc… On observe bien la force d’un projet holistique et d’un Design complet au préalable, qui permet ainsi d’optimiser les ressources et de faire circuler l’énergie.

  • Utiliser des solutions lentes à petites échelles.

L’ensemble du projet est basé sur ce principe, cela rejoint le principe de Mollison (Le moindre changement pour le plus grand effet). Je crois que la force de notre projet est sa petite taille. Les coûts sont faibles, les rénovations plus rapides, les effets sont rapides. Nous avions rêvé d’un centre de Permaculture de plusieurs hectares, une grande zone 5, des animaux et de nombreux systèmes connectés, mais il ne faut pas oublier que l’important est de répondre à nos besoins et de toujours privilégier la plus petite solution. C’est pour cela que nous avons finalement choisi une toute petite maison et un petit terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>