entete

Le temps passe

On est déjà en 2017!

Le chantier avance à son rythme. La construction naturelle prend un peu plus de temps, il faut souvent attendre que ça séche entre 2 phases. Mais il y a toujours quelque chose à faire donc nous n’arretons pas!

2016 a été une grande année, un bon milesime. Nous avons reçu plus de 20 volontaires motivés qui, on l’espère sont repartis heureux de leur experience et avec quelques notions en plus sur comment construire/retaper sa maison en utilisant de la boue et de la paille (en gros).

Depuis notre dernier article qui date du mois d’août nous avons surtout organisé le travail autour de 2 chantiers :

– La salle de bain : structure en ossature bois associé avec un terre-paille allégé sur les faces Nord, Est et Ouest, et en Cob sur sa face sud.

– Le rejointement des pierres de la maison à la chaux (exterieur et interieur)

 

La salle de bain

DSC01401

DSC01412             DSC01700

DSC01453

DSC01473

DSC01475

On utilise une technique differente pour la douche : la Quincha. Le melange est un peu plus plastique et se glisse dans une petite ossature faite de languette de bois. Ca nous permet de construire facilement en courbe et sur une epaisseur moins importante.

DSC01493         DSC01495

DSC01497         DSC01504

DSC01507         DSC01512

DSC01526         DSC01531

Le reste de la salle de bain suit un peu le même principe. Etant donné que les toilettes seches sont à 1m de haut, nous construisons une structure en bois assez organique pour arriver à la bonne hauteur. Sur le côté droit en montant nous installons le lavabo.

DSC01545         DSC01555

DSC01558

DSC01576

DSC01586     DSC01858

DSC01850

Les toilettes seches sont terminées. Le principe est interressant. Ici nous n’avons installé qu’une seule ouverture qui correspond à la fosse de droite en dessous. Lorsque celle-ci sera pleine (au bout de quelques mois), nous ouvrirons alors à gauche (là ou il y a le tissus gris) et laisserons composter la fosse dejà remplie. Lorsque la fosse gauche sera remplie à sont tour, tout le contenu de droite se sera transformé et pré-composté (aucune odeur, apparence quasi de terre). Une ouverture par l’arrière nous permetra de la vider et de pouvoir réutiliser le côté droit, ce sera alors le côté gauche qui sera en phase de compostage. L’avantage de ce système est qu’il n’y a qu’une seule manipulation à faire tous les 6 mois (retirer la matière compostée et la garder dans la zone de compost au jardin pour terminer sa maturation durant une autre année).

DSC01846

Les toillettes sèches, si elles sont bien réalisées ne sentent pas ou très peu. Mais pour être vraiment confortable et qu’aucune odeur ne viennent perturber notre douche, nous aspirons l’air des fosses à l’exterieur à l’aide d’un petit ventilateur de PC. On appercoit ici le coude en PVC qui est une partie de la cheminée d’évacuation.

DSC01849

La face ouest de la salle de bain (avec la porte) est celle la plus exposée aux intemperies. Afin de proteger le mur au maximum nous réalisons  le bardage en bois (plus facile à proteger et entretenir  qu’un enduit exterieur à la chaux).

DSC01748         DSC01763

Nous retrouvons sur la face nord les bouteilles qui ont été placées dans le terre-paille et qui forment le Mandala.

DSC01704

 

REjointer les pierres

Un autre gros boulot de l’année 2016 a été de refaire les joints. La maison est recouverte d ‘un enduit à la chaux qui date sans doute du début du 20e siecle, et qui, le temps passant, s’est fissuré, abimé, est tombé par plaques. De nombreuses réparations sont apparues aux cours des décennies et le ciment a petit à petit envahi les murs. Heureusement personne n’a eu la mauvaise idée de refaire entierement les joints ou les enduits en ciment.

Il faut comprendre qu’à l’origine, les murs de 80cm d’epaisseur étaient construit en pierres liées entre-elles par de la terre argileuse, pas par de la chaux, encore moins par du ciment. Il fallait donc proteger le mur des intemperies. Ils étaient recouverts d’un enduit à la chaux. Comme la chaux est un materiau poreux elle laisse transpirer les murs en cas d’infiltration d’eau ou d’humidité, permetant ainsi la bonne conservation du mur. De nos jours, les maisons sont retapée avec du ciment, plus solide MAIS impermeable. On peut penser que c’est plus efficace pour proteger le mur de la pluie mais en réalité c’est l’effet inverse qui se produit. L’infiltration des murs arrive géneralement par le dessous et remonte dans le murs par capilarité. La chaux perspirante laisse sortir cette humidité et ne pose pas de problème mais le ciment empeche l’évacuation de cette humidité vers l’exterieur. Elle s’accumule donc dans le mur et l’affaibli soit en cas de gel, soit parcequ’elle désolidarise les mollécules d’argile responsable de son bon maintient. En recouvrant le mur d’un enduit en ciment ou en rejointant en ciment on crée une barrière qui à terme est dangereuse pour l’etat du mur.

Donc vous l’avez compris, renover une maison en pierre doit se faire à la chaux uniquement.

 DSC01448

DSC01405           DSC01396

DSC01415

DSC01442        DSC01544

DSC01604

DSC01741           DSC01760

DSC01768

ET voila!

maison avant apres

2 réflexions sur “Le temps passe

  1. Marjorie dit :

    vous êtes incroyables :) quel énorme et magnifique travail!!! j’espère pouvoir un jour venir voir de mes propres yeux ce joli bijou écolo!! bonne continuation!

  2. Lynne and Lynne dit :

    Congrats Max and Alicia,
    _ Looks fantastic, love the curvy wattle and daub walls. The composting toilet looks familiar. We still have not had to change sides in Rita’s composting toilet and it has been more than two years!
    All the best with the build and we hope to come and help before you finish.
    Peter finally gave us the present from you via Ollie a few weeks ago- Thank you very much!
    Thinking of you both often and sending our love
    Lynne and Lynne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>