entete

Le temps passe

On est déjà en 2017!

Le chantier avance à son rythme. La construction naturelle prend un peu plus de temps, il faut souvent attendre que ça séche entre 2 phases. Mais il y a toujours quelque chose à faire donc nous n’arretons pas!

2016 a été une grande année, un bon milesime. Nous avons reçu plus de 20 volontaires motivés qui, on l’espère sont repartis heureux de leur experience et avec quelques notions en plus sur comment construire/retaper sa maison en utilisant de la boue et de la paille (en gros).

Depuis notre dernier article qui date du mois d’août nous avons surtout organisé le travail autour de 2 chantiers :

– La salle de bain : structure en ossature bois associé avec un terre-paille allégé sur les faces Nord, Est et Ouest, et en Cob sur sa face sud.

– Le rejointement des pierres de la maison à la chaux (exterieur et interieur)

 

La salle de bain

DSC01401

DSC01412             DSC01700

DSC01453

DSC01473

DSC01475

On utilise une technique differente pour la douche : la Quincha. Le melange est un peu plus plastique et se glisse dans une petite ossature faite de languette de bois. Ca nous permet de construire facilement en courbe et sur une epaisseur moins importante.

DSC01493         DSC01495

DSC01497         DSC01504

DSC01507         DSC01512

DSC01526         DSC01531

Le reste de la salle de bain suit un peu le même principe. Etant donné que les toilettes seches sont à 1m de haut, nous construisons une structure en bois assez organique pour arriver à la bonne hauteur. Sur le côté droit en montant nous installons le lavabo.

DSC01545         DSC01555

DSC01558

DSC01576

DSC01586     DSC01858

DSC01850

Les toilettes seches sont terminées. Le principe est interressant. Ici nous n’avons installé qu’une seule ouverture qui correspond à la fosse de droite en dessous. Lorsque celle-ci sera pleine (au bout de quelques mois), nous ouvrirons alors à gauche (là ou il y a le tissus gris) et laisserons composter la fosse dejà remplie. Lorsque la fosse gauche sera remplie à sont tour, tout le contenu de droite se sera transformé et pré-composté (aucune odeur, apparence quasi de terre). Une ouverture par l’arrière nous permetra de la vider et de pouvoir réutiliser le côté droit, ce sera alors le côté gauche qui sera en phase de compostage. L’avantage de ce système est qu’il n’y a qu’une seule manipulation à faire tous les 6 mois (retirer la matière compostée et la garder dans la zone de compost au jardin pour terminer sa maturation durant une autre année).

DSC01846

Les toillettes sèches, si elles sont bien réalisées ne sentent pas ou très peu. Mais pour être vraiment confortable et qu’aucune odeur ne viennent perturber notre douche, nous aspirons l’air des fosses à l’exterieur à l’aide d’un petit ventilateur de PC. On appercoit ici le coude en PVC qui est une partie de la cheminée d’évacuation.

DSC01849

La face ouest de la salle de bain (avec la porte) est celle la plus exposée aux intemperies. Afin de proteger le mur au maximum nous réalisons  le bardage en bois (plus facile à proteger et entretenir  qu’un enduit exterieur à la chaux).

DSC01748         DSC01763

Nous retrouvons sur la face nord les bouteilles qui ont été placées dans le terre-paille et qui forment le Mandala.

DSC01704

 

REjointer les pierres

Un autre gros boulot de l’année 2016 a été de refaire les joints. La maison est recouverte d ‘un enduit à la chaux qui date sans doute du début du 20e siecle, et qui, le temps passant, s’est fissuré, abimé, est tombé par plaques. De nombreuses réparations sont apparues aux cours des décennies et le ciment a petit à petit envahi les murs. Heureusement personne n’a eu la mauvaise idée de refaire entierement les joints ou les enduits en ciment.

Il faut comprendre qu’à l’origine, les murs de 80cm d’epaisseur étaient construit en pierres liées entre-elles par de la terre argileuse, pas par de la chaux, encore moins par du ciment. Il fallait donc proteger le mur des intemperies. Ils étaient recouverts d’un enduit à la chaux. Comme la chaux est un materiau poreux elle laisse transpirer les murs en cas d’infiltration d’eau ou d’humidité, permetant ainsi la bonne conservation du mur. De nos jours, les maisons sont retapée avec du ciment, plus solide MAIS impermeable. On peut penser que c’est plus efficace pour proteger le mur de la pluie mais en réalité c’est l’effet inverse qui se produit. L’infiltration des murs arrive géneralement par le dessous et remonte dans le murs par capilarité. La chaux perspirante laisse sortir cette humidité et ne pose pas de problème mais le ciment empeche l’évacuation de cette humidité vers l’exterieur. Elle s’accumule donc dans le mur et l’affaibli soit en cas de gel, soit parcequ’elle désolidarise les mollécules d’argile responsable de son bon maintient. En recouvrant le mur d’un enduit en ciment ou en rejointant en ciment on crée une barrière qui à terme est dangereuse pour l’etat du mur.

Donc vous l’avez compris, renover une maison en pierre doit se faire à la chaux uniquement.

 DSC01448

DSC01405           DSC01396

DSC01415

DSC01442        DSC01544

DSC01604

DSC01741           DSC01760

DSC01768

ET voila!

maison avant apres

DSC01371

Travaux d’été

Le beau temps arrive et nous continuons la salle de bain.

Karim et Marina, 2 volontaires suisses restent 2 semaines pour construire le toit. Couper, raboter, poncer, traiter… chaque chevron est travaillé pour ne pas être rectiligne et avoir le même « style » que dans la maison.

DSC01123

DSC01146 DSC01160

DSC01173

Ma soeur et sa famille viennent passer qq jours à la Casita. On en profite pour les exploiter, surtout les enfants qui s’éclatent dans la boue!

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC SONY DSC

SONY DSC

Alicia et moi terminons le toit. Nous utilisons de la paille mouillée dans l’argile pour l’isolation.

DSC01258

DSC01243

DSC01249

DSC01252 DSC01278

DSC01273  DSC01282

  DSC01292

Un peu d’électricité et nous attaquons un gros morceau très interressant : Les murs en terre-paille allégé. Marina et Karim sont revenus du chemin de Compostelle et Vanessa, neo-zelandaise s’ajoute au groupe. Ça s’amuse à San Marcelo!

DSC01344  DSC01340

DSC01368  DSC01364

DSC01378

DSC01376

De veilles bouteilles en verre récupérées dans la maison à notre arrivée...

De veilles bouteilles en verre récupérées dans la maison à notre arrivée…

... s'incrustent dans les murs!

… s’incrustent dans les murs!

après décoffrage

après décoffrage

A suivre…!

 

Et maintenant la salle de bain

On attaque un gros morceau! La salle de bain c’est ce qui manque actuellement pour être (presque) confortable!

Le choix de l’emplacement fut difficile mais nous sommes maintenant satisfait puisqu’elle devait repondre à plusieurs critères importants :

  1. hauteur sous toiture suffisante pour povoir construire 2 cuves de 1m3 pour les toilettes seches
  2. orientation sud pour pouvoir orienter à son plein potentiel le chauffe-eau solaire
  3. espace suffisant et pente pour installer la phytoépuration

Pour repondre à ces critères nous avons finalement décidé de la placer séparement de la maison.

Donc on s’attaque à un batiment en ossature bois sur chape de béton de ciment. Les murs seront isolés en melange terre-paille allégé puis recouvert d’un enduit terre pour l’interieur, chaux pour l’exterieur.
On isolera la toiture en terre-paille allégé plutôt que laine de verre que nous avions utilisé à l’époque pour la maison et qui nous avait chiffonné.

Alex, un volontaire qui vient de terminer une formation en ossature bois, vient nous donner un coup de main precieux.

IMG_2665

Alex s’attaque à la Montagne!

SONY DSC SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC SONY DSC

Afin de garder le charme du mur de la grange sur lequel est appuyé le bâtiment nous réalisons un pan du mur en poteau poutre avec le plaisir de tailler dans le bois les assemblages.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

IMG_2843

IMG_2841

SONY DSC

IMG_2842

SONY DSC

 

 

 

On se met au vert!

Depuis 3 semaines la Casita ne se désempli pas. Déjà 9 volontaires plus motivés les uns que les autres ont mit la main à la patte : un grand merci à tous pour votre bonne humeur et vos larges épaules!

La météo étant clémente aménagement du jardin progresse. Notre terrain est en forte pente avec peu de terre, nous utilisons donc un mélange de terrasses et de buttes de Permaculture (Hugelkultur) pour pouvoir optimiser l’espace et construire un sol suffisamment profond pour pouvoir planter.

SONY DSC

Différentes techniques de terrasses sont prévues afin d’expérimenter les solutions les plus adaptées. En Permaculture on essaye d’utiliser un maximum ce qui se trouve sur place. Les troncs des arbres,qui ont été abattus pour laisser entrer la lumière, servent pour les murs de soutien, les branches et les feuilles sont enterrées dans les buttes, les cailloux font de beaux chemins et les pierres de beaux murs. Le bois pourri au fond du jardin devient un élément essentiel de la butte apportant ses champignons et bactéries, la transformant progressivement en une terre fertile. Toutes les « mauvaises herbes » sont enfouies apportant leur quota d’azote.

Construction d’une butte :

20160422_105412 20160422_105706  20160422_144532 20160422_145455 20160422_150418 20160422_150809 20160422_153206 20160422_155336 20160422_170422 20160422_174423 20160422_181040

C’est dans l’effort et la bonne humeur que Jérémie, Lukas, Romain, Marin, Alix, Julien et Damien portent, maçonnent, bâtissent, édifient. Peu à peu l’entrée du jardin prend forme.

20160428_125118

SONY DSC

20160425_133850  

Quelques fruitiers apparaissent ça et là : cerisier, poirier asiatique, pommier, citronnier, noisetiers, figuier, noyer, prunier, fraisiers.

SONY DSC

morning tea

Lavande, calendula, salade, menthe, persil, basilic, romarin, coriandre ou thym commencent à égayer les recoins du jardins et les pots en fer blanc récupérés à l’achat de la maison.

SONY DSC

Nous semons un mélange d’engrais vert : luzerne, moutarde blanche, phacélie, trèfle rouge, lin, tournesol, vesce et sarrasin afin d’enrichir la terre et la préparer pour l’année prochaine. En effet nous avons décidé de focaliser cette année sur la construction du sol.

préparation des graines

préparation des graines

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

On termine aussi l’enduit en terre du dortoir.

SONY DSC

SONY DSC

Au passage Alix et Marin se refont une beauté, petit masque en argile pour une peau douce et soyeuse

SONY DSC

La Casita reçoit ses premiers volontaires!

Depuis le 11 avril, la Casita s’est renforcée de 12 bras suplementaires. Mika, Charlotte, Romain, Lukas, Damien et Jeremie viennent apporter leurs bonnes humeurs, leurs motivations, leurs soifs de partage et leurs convivialités.

SONY DSC

C’est dans une bonne ambiance que le jardin a été defriché, nettoyé, broyé et preparé pour la prochaine étape : les terrasses. Nous attendons le retour du beau temps pour continuer.

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

En attendant nous amenageons le dortoire (la grotte comme l’appellent les volontaires).

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

 

 

kokopelli

Des semences libres de droits et reproductibles

un nouveau partenariat

Depuis mars 2016, l’association Kokopelli s’associe à la Casita Mandala et nous a envoyé un colis remplis de semence biologique, libres de droits et reproductibles afin de nous permettre de lancer la partie agricole du projet : la « production d’une alimentation saine » . Plus de 200 variétés nous sont parvenus et nous offrent une chance fantastique de developper un jardin bio diversifié.

colis_graines

Kokopelli

Kokopelli est une association française qui distribue des semences issues de l’agriculture biologique et biodynamique dans le but de préserver la biodiversité semencière et potagère.

C’est une association qui milite pour l’utilisation de semences vivantes et libres, à la différence des clones hybrides vendus aux agriculteurs par les géants de l’industrie agroalimentaire, dont le fameux Monsanto. Il faut comprendre qu’une graine de blé Montsanto recoltée ne peut pas être replantée l’année suivante, ce qui oblige les agriculteurs à devoir racheter des semences chaque année devenant ainsi dependant des grands industriels.

Les membres de Kokopelli sont des lanceurs d’alerte concernant la privatisation du vivant. Un tiers de la production de maïs en France dépend des graines hybrides de Monsanto. Ce qui déséquilibre le rapport de force entre l’industriel, l’Etat et les agriculteurs….

Nous vous invitons à regarder le reportage suivant qui explique en détails les risques de la privatisation du vivant.

d

On continue

Voila! Les semaines passent, petit à petit la Casita Mandala se transforme. Déjà beaucoup de gens sont venus nous aider, et beaucoup d’autres ont promis d’apporter leur energie et bonne humeur les mois qui viennent. Merci à tous pour votre soutien !

20151009_195227 20151031_181724 20151103_192501

Nous n’aurions pas pu esperer un accueil si chaleureux de la part du village. Chaque jour les voisins nous apportent un petit quelque chose : un sac de noix, des pommes, des legumes du potager. Ils viennent faire leur visite quotidienne, donnent des conseils, ne comprennent pas notre envie d´avoir des toilettes seches et essayent de nous convaincre d´installer une fosse scpetique! Chacun se construit la Casita Mandala à sa manière.

20151029_185648

Fernando notre plus proche voisin est un agriculteur de 70 ans, vieux garcon, qui respire la simplicité et la joie de vivre. C’est sa sœur qui, chaque dimanche, lui prépare ses repas pour la semaine. Il conduit son tracteur, son cabriolet comme il dit, du matin au soir, poursuivit par son chien. Il espère nous faire changer d’avis et attend avec impatience le jour ou nous mangerons de la viande pour nous offrir un des lapins qu’il élève dans sa grange. Il n’a besoin de rien. Il se marre tout le temps. Un modèle.

Max s’est coupé bêtement mais profondement le tendon du petit doigt de la main droite (saleté de tuiles coupantes). Platré 3 semaines et 2 semaines de réeducation ! Ralentissement de la cadence des travaux. Il faut accepter que le planning ne sera pas respecté (Le côté ingenieur est bien là, caché derrière ses rastas). Bon ben c’est la vie. Pas besoin de courir. On est la pour profiter de chaque instant, avec ou sans platre.

On a fini le toit ! C’est le principal comme rèpetent les voisins à chaque visite, surtout pour l’hiver asturien. Notre premier toit ! Pas facile, mais pas impossible. Il faut juste prendre le temps. Cheminée et Velux sont en extras pour plus de challenge.

tt4t2

SONY DSC

20151022_121920

Avec Simon sur le toit

Avec Simon le frère de Max sur le toit

SONY DSC

Un beau toit tout neuf

La mezzanine se construit petit à petit quand le temps se gate et que nous nous refugions à l’interieur. Nous reutilisons les chevrons existants. Il faut faire preuve de patience, il n’y en a pas un qui ressemble à l’autre, aucun n’est droit evidement. Mais ils ont de la gueule !

 m1

Nous decidons d’utiliser de vielles portes en bois récupérées pour le sol de la mezzanine. Alicia passe 15 jours à décaper et poncer.

m2

SONY DSC

20151024_17325120151027_08545120151027_102218

SONY DSC

En dessous ça a une bonne tête!

20151029_145158

Nous commençons à jouer avec la boue et enduisons le mur du fond de la mezzanine avec un melange de paille, sable et terre.

20151030_140207

Marty, un ami Neo Zelandais, venu spécialement pour le côté construction naturelle.

SONY DSC

SONY DSC

Nous avons reçu nos premiers pèlerins ! Anne et Tine sont des amies norvegiennes que nous avions rencontré l´année dernière sur le Chemin de Compostelle lorsque nous cherchions la maison. Anne qui avait choisi le Kit pèlerin durant la campagne de financement apporte avec elle sa credentiale Casita Mandala.

20151009_195227

20151010_091034

La vie suit son cours à la Casita Mandala. Sans frigo, sans salle de bain, mais avec beaucoup de bonne volonté !

Max devant la cabine de douche 5 étoiles

Max devant la cabine de douche 5 étoiles et son seau d’eau

 

Debut des travaux – Y a du boulot!

Les travaux ont commencés! Enfin! Nous attendons ça depuis le mois de Novembre et avons passé le dernier mois et demi 12h par jour sans relache! Il y a tant à faire mais la motivation est grande!
Déjà de nombreux amis/famille sont venus participer au chantier et apporter leurs touches à la Casita Mandala. Un grand merci à eux! Edi, Mat, Viri, Rom, Flo, Fred, Malo, Sony, Lucas, Thierry et Laurence.

En attendant de pouvoir rentrer dans la maison, avant l´achat, nous avons nettoyé la grange, fait un peu le menage à l´exterieur.

construction de l´escalier

construction de l´escalier

3h après l´achat nous étions déjà dans la maison à tout casser, et tout nettoyer. Quel plaisir de voir les années de crasse et de poussiere passer par la fenêtre. Le RDC a été transformé en une grande et ample pièce ouverte qui se convertira peu à peu en cuisine, salle à manger et coin salon.

Construction des toilettes sèches. Je vous rassure ce sont les toilettes durant le chantier. Nous allons faire de belles toilettes dans la salle de bain quand nous construirons l´extension!

Le gros du travail c´est le toit! Grâce à l´aide de tout le monde nous avons retirer toute la toiture existante

 

Construction de la nouvelle toiture : Volige apparente (isolation par le dessus), pare vapeur et liteaux

20150825_17592820150831_17072420150831_19054220150831_19093020150903_142917

Puis isolation et fixation des plaques de BTU sur les liteaux

20150906_193322

Il reste toutes les tuiles à reposer! Nous attendons début octobre et la venue d´autres amis pour attaquer cette dernière partie. Toutes les tuiles sont là, nettoyées avec courage.

20150914_153214

En attendant il y a du boulot à l´interieur, en commençant par la destruction du faux-plancher pendant les jours de pluie.

20150903_17145620150903_17393020150903_19054420150915_135241

Ça commence à ressembler à quelque chose. On a même fêter l´anniversaire d´Alicia en cuisant les pizzas dans le four à pain!

20150916_18143920150918_164008

Vous êtes evidemment toutes et tous les bienvenus à la Casita Mandala quand l´envie vous gagne, si vous ne savez pas quoi faire pendant les vacances, si vous voulez apprendre, si vous voulez nous apprendre, ou si vous passez dans le coin!

A très bienôt pour la suite de l´aventure!

20150716_173917

L´aventure commence!

Bonjour à tous!

Nous n´avons pas beaucoup donné de nouvelles depuis la fin de la campagne de Crowdfunding, c´est que nous attendions de pouvoir partager avec vous cette annonce officielle: Nous venons dn finaliser hier, le 6 aout, l´achat de la maison, de la grange et du petit terrain qui, après de longs travaux, s´appelera la Casita Mandala.

La maison est située dans le petit village de San Marcelo en Espagne, à 34 km d´Oviedo et 5km de Grado sur le Chemin Primitif

Ça a pris du temps, nous y sommes depuis le mois d´octobre, tentant de résoudre les problèmes d´écriture et de cadastre. Aujourd´hui, après 10 mois nous pouvons enfin fêter l´événement. Nous sommes ravis, furieusement motivés, excités, impatients, rêveurs, un peu fous au vue de ce qu´il y à faire, et terriblement heureux.

Durant la campagne de financement participatif nous n´avions pas parlé précisement du lieu car les démarches administratives pour l´achat étaient en cours, ça a même laissé le doute à quelques uns qui se demandaient si tout ça n´était pas un coup monté bien ficelé (il y a des gens qui voient le mal partout :o)

Maintenant que c´est signé nous pouvons dévoilé ce petit paradis à construire. Les photos qui suivent vous donnent un apperçu du lieu, même si il faut un peu d´effort pour voir la beauté qui se cache derrière la poussière et les toiles d´araignées.

20141108_124709 20141120_104312

20141108_124722 20141105_140356

20141108_132142 20141108_132149

20141120_105746 20141120_105600

Ca fait peur, non? La maison n´est plus habitée depuis 15 ans, il n´y a pas de toilettes, pas de salle de bains, un evier à l´exterieur. Il y a un petit chauffe eau et quelques ampoules mais l´installation électrique date sans doute de l´empire romain. Le rez de chaussée est une étable où vivaient poules et cochons, en terre battue évidement, et qui laisse apparaître des rochers gros comme notre Kangoo.

Les murs de 60cm sont en pierres enormes, l´interieur est sombre comme dans le cul d´une…

Tout est noir d´avoir été chauffé et cuisiné au feu de bois…

Bref il y a du boulot! Mais plus nous passons de temps dans la maison, plus nous nous rendons compte que cela va devenir un bel endroit.

Nous allons essayer de donner des nouvelles regulières, principalement sur le site. N´hesitez pas à aller y jetter un coup d´oeil de temps en temps pour voir l´avancée des travaux de la Casita Mandala, cette petite auberge écologique qui se construit grâce à votre soutien.

Merci encore !!

Alicia et Max